Le CRISPR-Cas9 et les Français :

Le 24 mai 2016, Alliance VITA a rendu public le sondage « les Français et la technique du CRISPR-Cas9 » réalisé du 19 au 20 mai par l’IFOP.

Ce sondage donne pleinement sens à l’alerte « Stop Bébé OGM » lancée par Alliance VITA dans toute la France.

91% des interrogés n’ont pas encore entendu parler de cette technique. Si 76% des Français sont favorables à l’utilisation du CRISPR-Cas9 pour soigner des maladies génétiques, ils sont aussi nombreux (76%) à être opposés à son utilisation pour modifier génétiquement in vitro des embryons humains. Inquiets à 67%, ils sont 68% à penser que la France doit s’engager pour demander un encadrement international de cette pratique de modification du génome (ADN) humain.

Les résultats du Sondage CRISPR-Cas9 en chiffre :

%

des Français n'ont jamais entendu parler de la technique CRISPR-Cas9

%

des Français sont opposés à l’utilisation du CRISPR-Cas9 pour modifier génétiquement in vitro des embryons humains

%

des Français estiment que la France doit s’engager pour demander un encadrement international de cette pratique de modification de l’ADN humain

%

des Français sont inquiets face à l’accélération de l’intervention des scientifiques sur l’ADN humain


«  Sur un sujet majeur, il nous paraît essentiel que chacun puisse s’exprimer. Les mutations exponentielles des biotechnologies sont devenues un enjeu social et politique majeur. Il ne doit surtout pas être laissé aux mains de spécialistes qui sont inévitablement juges et partie.

La France est attendue sur les sujets bioéthiques avec une parole différente car sa tradition la rend plus sage que d’autres pays qui se sont engouffrés dans la marchandisation du corps humain. Au moment où la classe politique est occupée par d’autres sujets, et parfois obnubilée par les perspectives électorales, nous voulons rappeler à ceux qui nous gouvernent que c’est à eux de protéger l’humanité de quelques apprentis-sorciers dont la toute-puissance pourrait nous mettre en danger. 

Alors que le regard sur les évolutions biotechnologiques sont source d’inquiétude pour beaucoup de nos contemporains, nous voulons réaffirmer notre soutien aux scientifiques et aux chercheurs notamment dans les applications thérapeutiques envisagées grâce à la technique du Crispr-Cas9, tout en récusant la fabrication de toutes pièces d’embryons transgéniques déjà mise en œuvre en Chine, et plus récemment en Grande-Bretagne. »

Tugdual Derville

Délégué général, Alliance VITA


L'Ifop : Institut français d'opinion publique

L’Ifop, fondé en 1938, est le premier institut de sondages d’opinion et d’études marketing à avoir vu le jour en France. Il reste aujourd’hui l’un des principaux acteurs de ce marché. L’Ifop intervient dans une cinquantaine de pays à travers le monde.